Cucumber, Banana : réflexion fun, touchante et pleine de sens sur la sexualité

Cucumber-FT-779x400

Et oui, cher lecteur, chère lectrice, me voici de retour après plusieurs semaines de silence pour t’écrire sur mes deux gros coups de cœur de ce début 2015 : les anglaises Cucumber et Banana.

Je te rassure tout de suite, il ne s’agit pas d’explorer les univers insoupçonnés du concombre et de la banane. Il s’agit plutôt d’explorer les univers symboliques du concombre et de la banane (on me dit dans l’oreillette que tu n’es pas forcément plus rassuré(e)…).

Lire la suite

Share

Photos de tournage, trailers : ces petits riens qui me fournissent ma dose

Cette semaine, cher lecteur, chère lectrice, la series addict que je suis, a eu droit à deux carburants de choix pour alimenter ses monomanies obsessionnelles (oui, je sais, je viens d’écrire sur moi à la 3e personne) : des photos de tournage “volées” du Special de Sherlock et le premier trailer de la saison 3 d’Hannibal.

Bien évidemment, des photos de tournage et un trailer, a priori, cela n’a rien d’exceptionnel. Mais dès qu’il s’agit de Sherlock et d’Hannibal, ce qui pourrait sembler banal prend une toute autre dimension.

Lire la suite

Share

Mon année sérielle 2014 (Épisode 2/2)

Précédemment sur Series addict, so what ? : en cette période marronniesque où l’on tire le bilan de cette année 2014, je fais le point sur les séries et personnages qui ont marqué mon année. Deuxième (et dernière) partie de ce coup d’œil dans le rétro.

Lire la suite

Share

Mon année sérielle 2014 (Épisode 1/2)

Et oui, nous sommes fin décembre et qui dit fin décembre, dit bilan de l’année. Bien sûr, c’est un marronnier inscrit au panthéon des marronniers, mais si cela est le prétexte rêvé pour écrire un billet sur ce lieu que je délaisse bien plus que de raison, je sais cher lecteur, chère lectrice que tu me pardonneras bien vite cette facilité.

Durant cette année 2014, j’ai vécu de belles émotions aux côtés de personnages que j’aimais déjà ou que j’ai découverts et aimés dès la première seconde. J’ai aussi vécu quelques déceptions.

Lire la suite

Share

Doctor Who saison 8 : moins épique, moins impliquante, mais intéressante

doctor-who-season-8-premiere

 

Voilà, ça y est, la 8e saison de Doctor Who vient de s’achever ce week-end sur BBC One. Et en bonne Whovian que je suis, je ne pouvais pas ne pas écrire un billet bilan sur une saison tant attendue.

Saison tant attendue, car malgré tout mon amour de fangirl pour Steven Moffat, la saison 7 peu réussie m’avait déçue. Saison tant attendue, car elle présente Twelve, le nouveau Doctor, celui qui prend la suite d’Eleven, mon Doctor.

Cette saison 8 est un réel changement, dans l’histoire de la nouvelle ère de la série revenue sur les écrans anglais en 2005 et dans l’écriture de Steven Moffat. En résumé : un Doctor plus sombre et moins empathique, moins de mystères, des intrigues plus centrées sur les personnages. Alors que je viens de terminer cette saison, je dois me rendre à l’évidence : j’aime surtout Steven Moffat lorsqu’il se lance dans des mystères sans queue ni tête.

Spoiler alert : si vous n’avez pas encore vu cette 8e saison, ne poursuivez pas la lecture de ce billet.

Lire la suite

Share