Cobra bientôt au cinéma en 3D ?

Alors que sort en DVD l’intégrale de Cobra Animation éditée par Kaze, on apprend qu’Alexandre Aja (La Colline a des yeux, Piranha 3D) a pour projet d’adapter au cinéma, en 3D et pas en anim, les folles aventures de ce cher héros. Et là je dis, super bonne idée car je kiffe grave Cobra !!!

Certains vont me dire : c’est qui Cobra ? Comment, vous ne connaissez pas le plus cool pirate de l’espace que la galaxie ait jamais connu ? Vous ne connaissez pas ce héros mythique qui a marqué au rayon delta toute une génération de trentenaires attardés ?
Parce qu’il ne faut jamais mourir idiot, voici le pitch de ce dessin animé, made in Japan of course. Lors d’une séance de rêve artificiel, un homme nommé Johnson retrouve la mémoire : il est en fait un aventurier redoutable supposé mort. Il découvre ensuite que son bras gauche dissimule une arme redoutable, le rayon delta (le psychogun en VO). Après avoir retrouvé son identité, Cobra décide qu’il est temps de reprendre sa vie de flibustier galactique en affrontant de nouveau la terrible Guilde des Pirates de l’Espace. Le robot à la personnalité féminine du nom d’Armanoïde (Lady en VO) qui l’accompagnait autrefois accepte de l’assister dans sa tâche.

Vous êtes encore sceptiques ? Gamine, j’étais totalement fan de Cobra, j’avais même l’album Panini, c’est vous dire ! Mais pourquoi une telle adoration ? Qu’a-t-il donc de plus ce pirate de l’espace ? Cobra c’est avant tout une attitude, la décontraction faite homme, un cigare vissé aux lèvres. Mais c’est surtout un antihéros : égoïste, à la recherche du profit, coureur de jupons (mais quand même moins benêt que Nicky Larson), bref l’anti-Albator (qui me plaisait lui aussi, mais là, c’est l’éternel problème du brun ténébreux et torturé, impossible d’y résister). Mais bon, il a quand même un cœur et adore donner une raclée à la méchante Guilde des Pirates de l’Espace, faut pas déconner non plus.
Les membres de la gent masculine ont surtout été marqués par Cobra car Armanoïde et toutes les filles étaient particulièrement bien foutues et fort sexy.
Petite anecdote en passant : le physique et l’esprit du personnage de Cobra, de l’aveu même de l’auteur, sont inspirés de l’acteur Jean-Paul Belmondo.

Bref, le film n’est pas encore signé, pas sûr que cela soit une réussite, mais grâce à cette petite actu, je me suis replongée dans l’univers de Cobra et rien que pour ça, ça vaut le coup !

En bonus, une petite interview du créateur de Cobra.

Pour les nostalgiques, voici le générique non moins culte. Souvenirs, souvenirs…

Image de prévisualisation YouTube

Share

3 réponses sur “Cobra bientôt au cinéma en 3D ?”

  1. Hummm Albator… Pardon je me trompe de sujet 😉
    C'est marrant il me faisait toujours penser à Belmando (je parle de cobra… pas Albator… lui à la limite ce serait Delon avec la tulipe noir et la cicatrice… s'ayait je m'égards de nouveau) qu'est-ce que je disais ? A oui ! Cobra me faisant penser à Belmando et maintenant je comprend mieux pourquoi. Thanks ! 😉

  2. Cobra, c'est bizarre, je me rappelle super bien du générique et de la musique ; mais par contre, pas du tout de l'histoire. Alors soit j'étais déjà un peu vieille quand ça passait (impossible!), soit j'étais rebutée par des giclures de sang, si mes quelques souvenirs sont exacts?
    En tous les cas, très bonne idée que ce blog! 🙂

  3. Halala, Cobra! My God! Qu'est-ce que j'étais fan… malgré mon côté timide et pudique qui rougissait devant les décolletés des demoiselles. Oui, peut-être à cause de ce petit côté Bébel. (Et tu as raison pour Albator et Delon, Thanandra, même si je n'y aurais pas songé seule). C'est marrant, parce que justement, on en parlait avec les collègues du boulot le mois dernier. Coïncidence?
    Hey! Moi aussi j'avais l'album Panini !!!!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *