Conventions : événements geeks ou pièges à midinettes ?

Et oui, cher lecteur, chère lectrice, cette semaine j’ai décidé de m’attaquer à un sujet brûlant, de m’aventurer sur le terrain ô combien glissant du post engagé. Non, ne me félicite pas pour ce superbe acte de bravoure, je ne fais que mon boulot de blogueuse. Je sais, je sais, ton admiration, déjà sans borne, est maintenant sans faille !

Samedi dernier, je suis montée à la capitale pour assister à la Sci-Fi Convention qui avait lieu au Théâtre du gymnase. Mais pourquoi donc ? Et bien, pour rencontrer du people of course ! Et pas n’importe quels people : Michael Shanks, l’inoubliable Daniel Jackson de la franchise Stargate, John Noble, le merveilleux Walter de Fringe, Jasika Nicole, la non moins merveilleuse Astrid (ou Astro) de Fringe et Jordan Hinson, la sûrement très bien Zoé d’Eureka.

Mais finalement, une convention, comment ça marche et qui y va ?
C’est assez simple. Des acteurs se déplacent pour parler de leurs séries (et accessoirement toucher un petit cachet, tout se monnaye en ce bas monde). Les fans peuvent donc avoir la chance de les voir lors de panels, de poser avec eux pour une photo, d’avoir un autographe et d’assister à un cocktail en leur présence. Bien sûr, tout ceci, contre quelques dizaines (voire centaines parfois) d’euros.
Certains parmi vous doivent se dire : non mais ils sont pas malades de dépenser autant d’argent pour ce type d’événements ? C’est une question que me suis effectivement posée. J’avoue, je ne suis pas une fan ultime des conventions. Je n’en ai fait que deux et je ne joue pas le jeu à fond. Je ne prends qu’un billet pour une journée et je ne fais que des photos. Du coup, je dois sûrement me couper un peu de l’ambiance de l’événement. Le gros problème des conventions, à mon avis, c’est qu’il ne se passe pas grand-chose durant les périodes où les invités sont en séances photos ou en dédicaces. Du coup, en tant que visiteur, on tue parfois un peu le temps.
Il faut dire que certains jouent le jeu à fond : cosplay, pass utlime… Et non, ce ne sont pas des décérébrés qui n’ont rien d’autre dans leur vie (ok, j’avoue, certains font un peu peur, mais ils sont une minorité). Ils en profitent simplement pour s’amuser, se retrouver entre fans du même univers, et accessoirement, rencontrer leurs acteurs/actrices préférés.

Mais bon, avec mon âme de midinette, je trouve mon compte. Ça vaut le coup d’avoir Micheal Shanks qui fait l’idiot à quelques centimètres pendant près d’une minute parce que la photographe n’a pas calculé qu’on était prêt pour la photo. Ça vaut le coup de voir John Noble se marrer lorsque je lui propose d’observer une minivache décorée à travers une loupe.

Donc oui, ces conventions sont sûrement un peu des pièges à midinettes, mais tant qu’on le sait et qu’on l’assume, c’est moins grave non ?

Share

5 réponses sur “Conventions : événements geeks ou pièges à midinettes ?”

  1. Quand je vois les prix non seulement des entrées mais surtout des autographes/photos lors des conventions, c'est juste abusé. Y a eu une convention Harry Potter y a pas longtemps à Paris et les prix étaient indécents.

    Je sais pas comment ça se passe au Comic Con France, ce qu'ils font payer mais à mon sens, et même si les organisateurs doivent rentabiliser la convention (location des locaux, venue des artistes, tout ça), un autographe ou une photo devrait être gratuit, point barre.

  2. C'est une culture, Boucot 😉 Aux Etats-Unis, c'est comme cela,toutes les conventions, les autographes sont payants, et doivent être payés en même temps que quand tu prends le billet. En France, et c'est mieux, c'est indécent pour nous de considérer un autographe comme un objet marchand.
    Il y'avait un Geek inc , à une convention près de Toulouse, qui expliquait cela.

    Sinon, ton billet ne me surprend pas sur le "relatif" ennui des conventions. Mais je pense que là aussi ce n'est pas devenu culturel en France, comme cela l'est aux Etats-Unis.

  3. bah, moi, je me suis pas ennuyée à Rising Con (ok, j'ai bcp bavé pendant les panels) par contre, effectivement l'attente était longue pour les photos et les autographes, mais au final avec plrs invités, la salle du panel ne reste jamais vide…
    je suis (aussi) une midinette et j'assume !
    hug
    H

Répondre à Hyubasa Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *