Comic Con, saison 3

Ce week-end, la troisième édition du Comic Con avait lieu au parc des expositions de Villepinte. Et j’y étais pour la première fois.

Alors, attention, j’avais fait péter l’accréditation presse. Je te vois déjà, cher lecteur, chère lectrice, être totalement impressionné(e). Je réfrène tout de suite ton emballement : l’événement est en cours d’expansion et toute publicité est bonne à prendre. Donc, on accrédite à tour de bras. Ce dont je ne vais point me plaindre car 1) cela donne accès gratuitement et 2) on évite la file d’attente avec les pécores :p Malheureusement, point d’interview possible avec les différents invités, mon site n’étant pas encore LA référence de la blogosphère séries (mais je suis certaine que cela ne va plus tarder. Comment ? On me rappelle dans mon oreillette que l’espoir fait vivre. Ça tombe bien, je compte rester sur cette Terre un petit moment encore).

COMIC CON, KÉSAKO ?

Comic Con est un festival des cultures de l’imaginaire qui nous vient bien sûr des États-Unis. Le Comic Con de San Diego a lieu en juillet (du 21 au 24 cette année) et rassemble des milliers de visiteurs. Comme son nom l’indique, ce festival se veut d’abord un lieu de rencontre avec les auteurs de comics. Au fil des années, les séries ont pris de plus en plus de place et le Comic Con de San Diego est le lieu incontournable pour les chaînes afin de présenter les premières images des nouvelles saisons et des nouveaux shows. Les sériephiles de tout poil attendent ce moment avec impatience et je ne fais pas exception à la règle car, chaque année, je guette avec frénésie les premiers trailers et affiches de Dexter.

Depuis 3 ans, la France compte elle aussi son Comic Con, couplé à la Japan Expo qui en est à sa 12e édition. L’événement prend de plus en plus d’importance et tend à devenir un rendez-vous incontournable pour tous les fans de ces univers. Comme pour son illustre aîné américain, la vocation première du festival est de mettre en avant les auteurs de comics. Et comme pour son illustre aîné américain, les séries ont de plus en plus leur place.

Tout l’intérêt de Comic Con est de ne pas être un simple salon avec uniquement des stands où dépenser son argent. De nombreuses conférences, projections et rencontres sont au programme. Cette année, Steven Moffat, célèbre scénariste anglais qui œuvre actuellement sur les séries Doctor Who et Sherlock, était l’invité d’honneur côté séries. Et pour les fans à l’âme de midinette, de nombreuses dédicaces sont également organisées et sont gratuites. Bon ok, tout le monde ne peut pas y avoir accès (tirages au sort, premier arrivé, premier servi), mais cela change des conventions où tout se monnaye.

GUIDE DE SURVIE POUR VISITEUR NON AVERTI

Ton mal en patience dans les transports tu prendras
Le parc des expositions de Villepinte est au nord de Paris et si vous optez pour les transports en commun, une seule option possible : le RER B. Pour les non parisiens qui me lisent, sachez que le RER B est, en temps normal, assez catastrophique. Alors, imaginez ce même RER, bondé en plein été du centre de Paris jusqu’à Villepinte et vous obtenez des trajets interminables.

Ne pas t’étonner de croiser des être étranges tu devras
Qui dit Comic Con/Japan Expo, dit cosplay. Le cosplay, c’est très simple : on se déguise comme son héros préféré. Et là, vous avez de tout : du costume vraiment recherché et bien sympa (les incontournables Stormtroopers en tête, Chewbacca, Han Solo, toutes sortes de créatures de l’univers Star Wars, Batman, équipes SG de l’univers Stargate…) au costume plus ou moins de bon goût, et là, c’est surtout du côté de la Japan Expo que ça se passe. Je dois sûrement être trop vieille pour comprendre tout ceci, mais les jeunes (voire très jeunes) filles sexy à outrance, cela me laisse assez perplexe. Alors oui, elles ne font que reprendre leurs héroïne préférées, mais là, ce doit être mon côté féministe qui doit en avoir marre de voir les femmes toujours représentées ainsi. Mais c’est un autre débat.

Si agoraphobe tu es, passer ton chemin on te conseillera
J’y suis donc allée le samedi et le dimanche et comment vous dire ? Les allées se sont très vite remplies. Dans la partie Comic Con, il y avait quand même des espaces assez aérés avec des grands stands ou des animations, ce qui permettait tout de même de respirer. Mais alors, côté Japan Expo, c’était l’horreur et les stands s’étendaient à perte de vue (non, non, je n’exagère absolument pas !). Je ne te cacherai pas que j’ai plus fui la Japan Expo qu’autre chose.

Mais le pire, c’est le retour, lorsque tu quittes les lieux en même temps que tout le monde et que tu es emporté dans une véritable marée humaine (ou pas en fonction des déguisements), direction le RER B.

MON COMIC CON

Je ne suis pas une fan absolue des salons, mais une chose est sûre : j’ai passé un très bon moment à ce Comic Con. Des conférences intéressantes (qui en prime m’ont donné des idées de billet, si c’est pas la grande classe quand même), de très bons moments avec des gens fort sympathiques (vive la communauté Nowatch et ses podcasteurs !) et même la consécration ultime pour l’Astier addict que je suis : des photos avec Simon Astier au détour du stand Nowatch (bon, je vous avoue que j’ai eu l’air d’une parfaite imbécile devant lui durant quelques secondes, mais j’ai tout de même réussi à retrouver ma constance et à lui poser une ou deux questions rapides).

Si vous aimez tout ce qui tourne autour de la science-fiction, des jeux vidéo, des séries, webséries, etc., je vous conseille vivement d’y faire un tour. Je vous conseillerai également de ne pas trop vous balader dans la Japan Expo, mais là, je suis en train de faire ma troll de base. Je dois reconnaître que la société japonaise (du moins l’image tronquée que j’en ai) me fait un peu peur et voir tous ces jeunes fans ne m’a guère rassurée 😉

J’espère que le programme de la saison 4 sera tout aussi alléchant et j’arpenterai certainement une nouvelle fois les allées du Comic Con Paris.

Pour finir, quelques petites photos quand même !

 

 

Share

6 réponses sur “Comic Con, saison 3”

  1. A chaque fois que je le lis ça me fait rire, mais il va falloir que tu m’expliques, Astiera, pourquoi donc as-tu si peur des japonais?

    GG pour la rencontre tant espérée avec Simon Astier, ça a du lui faire un grand choc de voir la vraie Astiera! En tout cas ces minutes de souffrances dans le RER B auront payé (dis, les sièges rouges et bleus, ils sont toujours aussi poisseux? et le lapin rose il est toujours sur l’étiquette?).

    Be seeing you,
    Mentine

  2. La ComicCon ! C’est surtout un ramassis de cinglés en tout genre. Je sais, j’y étais. Et que même j’ai vu Astiera EN VRAI ! Si si messieurs, dames. Et bien je peux vous dire que…
    Non je dis rien.
    Mais c’est vrai que la ComicCon est en bonne voie. Tout n’est pas parfait mais on espère que cela gagnera en organisation efficace…

  3. Chère Mentine, plusieurs raisons à cela : une société qui prône la compétition à outrance dès le plus jeune âge, la soumission à l’ordre, l’individu noyé dans la famille, l’entreprise, la nation, la facination pour des robots « à visage humain ». À côté de ça, des êtres qui pètent un plomb : refuge dans le virtuel, suicides, crises cardiaques sur le lieu de travail lié au stress (ils ont même inventé un nom spécifique), des ados qui veulent fuir cette société et qui ne sortent plus de leur chambre durant des années… Bien sûr, il ne s’agit que d’une vision partielle, mais cela suffit à me foutre la trouille lol

    Et oui, Laurent m’a vue en vrai et apparemment, il s’en est remis :p

Répondre à Astiera Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *