Petit message de service

Cher lecteur, chère lectrice, l’heure est grave : voilà déjà deux semaines que je n’ai pas publié de billet et celui-ci n’en est pas vraiment un. J’imagine ta grande déception, ton angoisse de ne pas lire de Billet du mercredi dans les plus brefs délais. Je te rassure tout de suite, les idées ne manquent pas de s’entrechoquer dans mon esprit, mais voilà que le temps me manque cruellement et cette insoutenable situation pourrait durer encore un peu.

Cher lecteur, chère lectrice, ne perds pas espoir  : je mets tout en œuvre pour que ton attente ne soit bien vite qu’un lointain souvenir.

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *