Goodbye Eleven, l’éternelle ritournelle de Doctor Who

Et voilà, la nouvelle est tombée : la production de Doctor Who a officiellement annoncé que Matt Smith, alias the Eleventh Doctor, quitterait la série lors du Christmas Special 2013, qui suivra le 50th Anniversary Special diffusé en novembre prochain.

Comment ? L’acteur principal d’une série se fait la malle ? En serait-ce donc terminé pour Doctor Who ? Bien sûr que non cher lecteur, chère lectrice, car ce Time Lord millénaire a plus d’un tour dans son Tardis. L’essence même de la série, née il y a 50 ans, repose dans ce changement. Elle se regénère à chaque régénération de son héros.

Et comme à chaque fois, cette nouvelle est d’une importance capitale, gardée secrète jusqu’à son annonce parfaitement préparée. Le départ de David Tennant, alias the Tenth Doctor, avait été un vrai casse-tête pour la production, comme le raconte Russell T Davies dans son livre The Writer’s Tale The Final Chapter. L’information a failli fuiter à plusieurs reprises et surtout le dispositif mis en place pour l’annoncer n’a pas été de tout repos. La production et l’acteur se sont mis d’accord pour faire cette déclaration lors d’une remise de prix. Mais cette déclaration ne pourrait se faire qu’à la seule condition que Tennant remporte le prix. Et qu’il puisse alors parler en duplex depuis le théâtre où il jouait Hamlet. Fort heureusement, David Tennant a été le grand vainqueur et a offert un moment d’émotion comme on en voit peu dans ce genre de cérémonies.

Mais maintenant, une seule question demeure : qui sera Twelve ? Les auditions ont-elles déjà commencé ? Quand son nom sera-t-il révélé ? La production osera-t-elle mettre une femme à ce poste ( ce qui risque fort peu d’arriver, mais cette interrogation circule) ?

Je sais déjà que je vais sûrement verser ma petite larme lors de ce Christmas Special. Car comme Ten était la totale création de Russell T Davies, Eleven est la totale création de Steven Moffat. Et ces deux créateurs aiment profondément leurs héros. Bien sûr, il va être très difficile de dépasser le carnage lacrymal et la force émotionnelle du départ de Ten. Bien sûr, Moffat s’est essoufflé en cette saison 7. Mais Eleven est celui par lequel j’ai découvert Doctor Who. Je suis tout de suite tombée sous le charme. Il m’a fait rire, il m’a enthousiasmée, il m’a émue. Il n’est jamais facile de laisser partir ces personnages que l’on a tant aimés.

 

Share

2 réflexions au sujet de « Goodbye Eleven, l’éternelle ritournelle de Doctor Who »

  1. C’est étrange mais les départs des Docteurs (bon ce sera le quatrième que je vais « vivre » me réjouisse tout autant qu’il m’attriste.
    Il m’attriste car on finit toujours par s’attacher au Docteur. On vit souvent quelques années avec lui et forcément le quitter est dur.
    Mais c’est aussi excitant car un nouveau docteur c’est un nouveau départ, de nouvelles histoires, un nouveau caractère !
    C’est l’excitation de la nouveauté.

    Bref, j’ai aimé Eleven avec ses qualités et ses défauts mais je suis impatient de découvrir un nouveau docteur.

    • Il est certain que le changement de Doctor est toujours un moment excitant et cela fait aussi tout le charme de cette série si particulière. Et puis je dois bien l’avouer, j’aime aussi le déchirement des adieux 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *