Gloire au Midinette Powa !!!!

Et oui, cher lecteur, chère lectrice, aujourd’hui, j’ai eu envie d’écrire un tout petit billet comme ça en passant, petite pastille légère que je t’offre avec la plus grande joie ! Petite pastille légère que j’ai besoin d’écrire alors que depuis plusieurs jours, mon cerveau est en pleine ébullition pour terminer un billet fleuve que tu découvriras bien vite.

Aujourd’hui, cher lecteur, chère lectrice, je t’écris sur l’une de mes facettes que j’adore entretenir : mon Midinette Powa. Je sais, je sais, à plus de 30 ans, est-ce bien raisonnable de se laisser aller à un comportement digne de toute préado en pleine révolution hormonale ? Je sais, je sais, est-ce bien raisonnable de revendiquer d’être une midinette complètement hystérique en découvrant une nouvelle photo de mes chouchous d’amour, alors que je revendique tout autant mes convictions féministes ?

Et bien, je l’écris haut et fort : on peut à la fois être une jeune femme indépendante, qui n’aime pas être enfermée dans un rôle social et tomber en pâmoison devant des mâles. Mais pour déclencher mon Midinette Powa, ces mâles doivent être charismatiques, talentueux et passionnants. Midinette oui, mais d’une seule belle gueule, non !

Être adepte du Midinette Powa, c’est aussi partager avec d’autres adeptes émérites du Midinette Powa ! Et j’ai beaucoup de chance, car sur Twitter, mes adeptes émérites du Midinette Powa s’appellent @Nathalie_Lenoir et @ILTVSW. Et bien évidemment, elles ont une classe folle !

Ce billet ne pouvait décemment pas se terminer sans un petit florilège de ces artistes qui suscitent mon Midinette Powa. Oui, ils ont une gueule. Oui, ils sont charismatiques. Oui, ils sont talentueux. Oui, ils sont passionnants. Et oui, ils sont soit britanniques, soit scandinaves.

Share

5 réponses sur “Gloire au Midinette Powa !!!!”

  1. En même temps, peut-on ne pas tomber amoureuse de Ben Whishaw quand on l’a découvert chez Jane Campion ? Et de Michael Fassbender torse nu dans une cuisine chez Andrea Arnold ?

    1. Si tu vas sur ma page Season One, tu trouveras les critiques que j’ai écrites pour chaque épisode (et les articles que j’ai consacré à la naissance de la série et à chaque épisode des deux premières saisons). Je ne te cache pas que j’ai été un peu désarçonnée par The Sign of Three et que His Last Vow m’a laissée perplexe. Mais rassure-toi, un long billet où je reviens sur cette saison et sur ces personnages que j’aime tant arrive très vite. Et je ne fais certainement pas partie des haters de Mark Gatiss et Steven Moffat !

      1. Moi aussi j’ai été désarçonnée par The Sign of the Three mais j’ai été bluffée par His Last Vow (j’aime quand les pièce d’un puzzle s’assemblent soudainement devant nos yeux …).

        J’attends donc ton billet 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *