Abbie Mills et Ichabod Crane : le merveilleux duo signé Sleepy Hollow

sleepy-hollow-season-4Non, non, cher lecteur, chère lectrice, je ne suis pas tombée sur la tête, je t’écris bel et bien un billet sur Sleepy Hollow. Et pourtant, après une première saison absolument réjouissante, la saison 2 a été particulièrement ratée et la troisième saison, qui se termine cette semaine et qui sera peut-être la dernière, n’a pas réussi à redresser la barre. Mais alors, pourquoi lui consacrer un billet ? Pour une seule et bonne raison : le duo Abbie/Ichabod, au cœur de la série.

Abbie Mills est l’adjointe du sherif de Sleepy Hollow et alors qu’elle s’apprête à rejoindre Quantico pour entrer au FBI, elle voit son mentor se faire décapiter par un cavalier sans tête. Et alors qu’elle arrive à peine à comprendre ce qui lui arrive, elle croise la route d’Ichabod Crane, soldat anglais devenu l’un des meilleurs agents de George Washington, revenu à la vie après plus de 200 ans de sommeil. Leur rencontre est tout sauf fortuite et leur destinée les unit pour combattre les forces du mal.

Présentée ainsi, on se dit que cette relation va être développée avec lourdeur et surtout, qu’une femme séduisante et qu’un homme séduisant, amenés à travailler dans la main face à l’adversité, vont forcément tomber amoureux et voir leur amour brisé par leur destinée. Mais heureusement, il n’en est rien.

Respect, attachement, amitié

Les scénaristes ont dès le départ posé les choses sans équivoque : point de romance entre Abbie et Ichabod, mais un profond respect et un lien indéfectible. Ce duo est particulièrement soigné et les scènes de complicité sont un élément essentiel de la narration, présent à chaque épisode. Il y a beaucoup de second degré dans Sleepy Hollow et le jeu entre ces deux personnages, sans oublier l’anachronisme d’Ichabod, particulièrement développé dans les deux premières saisons, en est le parfait exemple. Et la parfaite alchimie entre Nicole Beharie et Tom Mison crève l’écran.

Abbie Mills et Ichabod Crane sont traités sur un pied d’égalité et ne peuvent totalement fonctionner l’un sans l’autre. Ces deux êtres devaient se trouver pour accomplir une mission et une profonde amitié naît de cette rencontre. Inutile de préciser que les amitiés profondes entre un personnage féminin et un personnage masculin sans aucune tension sexuelle et sans aucune once de sentiment amoureux est plus que rare dans une fiction. Mais que c’est réjouissant. Il ne fait aucun doute qu’Abbie et Ichabod s’aiment. L’amour n’est pas forcément amoureux, il peut être tellement de choses. Ils se soutiennent quoi qu’il arrive, ils n’abandonnent jamais lorsque l’autre semble perdu, ils partagent joies et peines, ils rient beaucoup, ils ont des attentions l’un pour l’autre, ils peuvent être déçus et perdre confiance aussi. Mais leur relation unique ne les empêche pas de tomber amoureux et de vouloir avoir une vie sentimentale.

Je vais être honnête, cher lecteur, chère lectrice, je ne regarde les épisodes de Sleepy Hollow que d’un œil et je suis bien trop souvent atterrée par les errances scénaristiques et ce gâchis. Mais dès qu’Abbie et Ichabod ont leurs moments, je souris à chaque fois et même s’il semblerait logique que la série soit annulée, ces deux-là vont vraiment me manquer.

Image de prévisualisation YouTube
Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *