Mon pseudo recap de l’Arrowverse en gifs – Semaine du 29 octobre au 2 novembre

Et oui, chère lecteur, chère lectrice, j’ai décidé de faire revivre ce blog resté depuis bien trop longtemps en sommeil. Et pour tirer ce blog de son hibernation, j’avais besoin d’une monomanie obsessionnelle qui me permettrait de tenir sur la longueur. Et ça tombe bien, j’en ai une dans mon escarcelle, j’ai nommé l’Arrowverse !

Chaque semaine ou pas, en fonction de mes envies, je posterai un recap en gifs à ma sauce des épisodes de l’Arrowverse de la semaine en cours. Je ne ferai pas de résumés complets de chaque épisode, je ne parlerai sans doute pas d’Arrow à chaque fois (oui, elle reste la série de l’Arrowverse que j’aime le moins) et mes moments capturés en gifs dépendront essentiellement de ceux que je trouverai sur le Net (car tu ne pensais quand même pas que j’allais créer moi-même des gifs hein ?). Bref, des billets plaisir sans aucune contrainte !

Et bien sûr, spoilers everywhere !

C’est parti !

Supergirl 4.03 : Man of Steel

Contrairement à ce que le titre de l’épisode pourrait laisser supposer, il ne s’agit pas d’un épisode centré sur le super cousin de Kara, mais sur l’origin story du super villlain de la saison, aka Agent Liberty aka Ben Lockwood. Super Villain de la saison interprété par Sam Witwer, aka Davies Bloom aka Doomsday dans la saison 8 de Smallville (oui, Supergirl continue d’honorer son héritage télévisuel et j’aime toujours autant, surtout que la saison 8 de Smallville est celle qui a été le plus centrée sur ma Chloe adorée, mais je m’égare, alors, je referme tout de suite cette parenthèse). Ce parti pris narratif est sans doute tout autant dicté par un impératif créatif que par un impératif logistique. Je m’explique : Melissa Benoist a rejoint le tournage de cette saison 4 un mois après le reste de ses camarades, car tout l’été, elle était sur une scène de Broadway, tenant le rôle titre d’une comédie musicale qui raconte la vie de l’artiste Carole King.

Tout le propos de cette saison 4 est de parler des conséquences de la présence des aliens sur Terre et des réactions de la population. Superman et Supergirl ont toujours été des personnages qui se battent pour la tolérance, et qui renvoient aux questions de la xénophobie. Dans les trois premières saisons, les menaces qui ont pesé sur National City sont toujours venues d’autres planètes, mais dans cette saison 4, les scénaristes ont décidé d’embrasser pleinement les questions de menace intérieure et de terrorisme intérieur. Des thèmes qui ont une résonance particulièrement forte en ces temps actuels un peu partout dans le monde et aux États-Unis.

Ce 4e épisode est donc l’occasion de montrer comment Ben Lockwood, professeur d’histoire à l’université, pacifiste, mari et père de famille sans histoire, est devenu en quelques années ce « prophète » de la haine anti-aliens, exortant les humains  à se nourrir de leur peur et de leur colère pour engager des actions violentes. Il ne s’agit pas de dépeindre Ben Lockwood comme un simple illuminé, mais de tenter de comprendre les événements qui l’ont poussé à faire ses choix et aussi, pourquoi son environnement, l’ont conduit à faire ses choix, hautement répréhensibles. Il s’agit aussi de montrer comment l’arriver des aliens sur Terre a été un bouleversement. Car oui, depuis la première saison, les attaques violentes n’ont pas épargné les habitants de National City et j’ai aimé que l’épisode montre l’autre côté du miroir, celui des victimes collatérales. J’ai également aimé que la série aborde la question du déclassement social et de la difficulté pour certains-es de retrouver leur place dans un monde qui a complètement changé. Cette problématique et son traitement me rappelle beaucoup la série Humans (adaptation anglaise de la série suédoise Äkta Manniskor), où il n’est pas question d’aliens mais de synths (robots humanoïdes qui ont pris une place prépondérante dans la vie quotidienne et dans le tissu économique). Les thèmes abordés dans la saison 3 sont très proches de ceux qui se dessinent dans cette saison 4 de Supergirl. À voir si cette dernière abordera aussi la révolte violente de certains-es aliens injustement attaqués-es.

J’ai également aimé que cet épisode montre comment Ben Lockwood a, au cours de sa trajectoire, rencontré les personnages principaux de la série et à quel point, à chaque fois, on lui a parfois renvoyé de la condescendance et à quel point, personne n’a vraiment pris le temps de l’écouter avant qu’il ne soit trop tard.

Kara Danvers ou Supergirl, même combat : défendre celles et ceux qui sont attaqués-es. Mais que ce serait-il passé si elle avait aussi pris le temps de parler avec Ben Lockwood ?

http://dailycwsupergirl.tumblr.com/post/179538624545

Legends of Tomorrow 4.02 : Witch Hunt

Ah, Legends of Tomorrow, une série qui ne cesse de prendre de plus en plus de place dans mon p’tit cœur depuis la saison 2 et ce nouvel épisode m’a encore une fois ravie. Cette série ne se prend jamais au sérieux, mais prend très au sérieux sa volonté de divertir, dans le sens le plus noble du terme, et prend très au sérieux ses personnages. Une nouvelle fois, cet épisode est totalement barré et très séreux sur le fond à la fois. J’ai encore une fois beaucoup ri et ai eu envie de prendre Zari dans mes bras. D’ailleurs, je remercie les scénaristes de construire une si belle relation entre Zari et Sara, une relation qui a commencé de façon conflictuelle et qui s’est transformée en une amitié et un soutien sans faille. Deux sœurs qui se sont trouvées. Bref, je sens que je vais tellement kiffer cette saison !!!!

Désolée Ray, mais le roi du naming, c’est Cisco !

http://lotsource.tumblr.com/post/179574159852

Bon, Sara, ça ne peut pas marcher à tous les coups !

https://ships-n-dip.tumblr.com/post/179604079495/sara-lance-with-the-puns-legends-of-tomorrow

Ne jamais négliger tout conseil beauté, peu importe les circonstances

http://campwolfes.tumblr.com/post/179582355175/im-all-for-a-legend-and-a-director-sharing

The Fairy Godmother, ladies et gentlemen !!! (et cet hommage aux films Disney <3)

The Flash 5.04 : News Flash

Alors, Iris et Barry découvrent les joies d’être parents d’une jeune femme trentenaire venue du futur et autant vous dire, que ce n’est pas forcément une mince affaire ! On sait désormais pourquoi Nora a tant de ressentiment pour Iris et on sent que même Nora n’a qu’une version de l’histoire, ce qui laisse augurer que cette relation mère-fille compliquéé va connaître une chouette évolution, en tout cas, je l’espère ! Et j’apprécie que Barry et Iris fonctionne totalement à égalité, comme une équipe et que Barry soutient à fond sa femme car il croit en elle. Haters are gonna hate.

Et il semble assez clair que Nora soit lesbienne, ce d’autant plus que les producteurs avaient annoncé qu’un personnage principal de la saison 5 serait issu de la communauté LGBTQ. Le traitement est pour le moment naturel, sans que cela ne soit un problème pour personne ou que cela soit un élément de l’intrigue. Il s’agit seulement d’une facette de Nora. Et il était temps car The Flash a toujours été la série de l’Arrowverse où la représentation de la communauté LGBTQ était pour le moins discrète.

Et j’aime tellement que la série reprenne le temps de nous montrer des scènes de la vie quotidienne des persos, ce qui est l’âme de la série.

Non, Barry Allen n’est pas le meilleur des athlètes, mais il es tellement choupi et Iris le soutient ! (et en tant que grand fan de baseball, Grant Gustin a dû être ravi de tourner cette séquence)

http://westallengifs.com/post/179628798354/iriswestsallen-barry-being-the-worst-and-the

Non, Iris n’a pas hérité des talents de Daddy Joe en cuisine, mais elle essaye et Barry la soutient ! (et Girls Just Want To Have Fun Forever ! Oui, je suis née dans les années 1980)

Lorsque ta femme comprends avant toi qu’une femme flirte avec ta fille d’une trentaine d’années venue du futur 😉

http://westallengifs.com/post/179700791366/dailydcheroes-what-is-happening

Petit cadeau bonus, un fanart trop choupi !!!

C’est tout pour cette semaine !

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *