Mon pseudo recap de l’Arrowverse en gifs – Semaine du 28 janvier au 1er février

Et oui, chère lecteur, chère lectrice, j’ai décidé de faire revivre ce blog resté depuis bien trop longtemps en sommeil. Et pour tirer ce blog de son hibernation, j’avais besoin d’une monomanie obsessionnelle qui me permettrait de tenir sur la longueur. Et ça tombe bien, j’en ai une dans mon escarcelle, j’ai nommé l’Arrowverse !

Chaque semaine ou pas, en fonction de mes envies, je posterai un recap en gifs à ma sauce des épisodes de l’Arrowverse de la semaine en cours. Je ne ferai pas de résumés complets de chaque épisode, je ne parlerai sans doute pas d’Arrow à chaque fois (oui, elle reste la série de l’Arrowverse que j’aime le moins) et mes moments capturés en gifs dépendront essentiellement de ceux que je trouverai sur le Net (car tu ne pensais quand même pas que j’allais créer moi-même des gifs hein ?). Bref, des billets plaisir sans aucune contrainte !

Et bien sûr, spoilers everywhere !

C’est parti !

Supergirl 4.11 : Blood Memory

Tu le sais, cher lecteur, chère lectrice, la fin de l’épisode précédent ne m’a pas réellement ravie. Et bien, je ne vais pas t’étonner en te disant que les conséquences sur le personnage d’Alex ne me plaisent pas du tout du tout. Alex est mon personnage préféré de la série et la relation entre Alex et Kara, l’âme de la série. En coupant Alex de ses souvenirs liant Kara et Supergirl, les scénaristes ont bien entendu foutu en l’air l’équilibre entre ces deux personnages, mais aussi la construction psychique d’Alex. Ce qui m’a toujours plus chez Alex, c’est qu’elle est à la fois totalement badass et totalement en empathie avec l’autre, consciente de sa vulnérabilité, sans que cela ne l’effraie car elle sait que sa sœur sera toujours là pour elle, de la même façon qu’elle sera toujours là pour Kara. Mais voilà, maintenant, Alex a perdu de son empathie et elle vit son sentiment d’invulnérabilité comme une faiblesse. Et cela me peine de voir ce personnage amputé de qui elle est. Et cela me peine de la voir si fermée face à Supergirl et si encline à suivre les ordres de Haley. Mais ce qui me met le plus en rogne, c’est que les scénaristes ont joué la carte de la facilité en créant du drama au sein de la relation Alex/Kara, drama qui sert uniquement à donner du relief à une saison qui en manque cruellement et qui ne sait pas trop où elle va. Et si Alex ne retrouve pas la totalité de ses souvenirs d’ici la fin de la saison, je n’ose imaginer ma déception.

Et en parlant de saison qui ne sait pas où elle va, les scénaristes ne savent pas trop quoi faire de Lena et James. D’ailleurs, James est censé avoir l’âme d’un “vrai” journaliste et cette saison est censé promouvoir les valeurs du journalisme, en cette ère Trump, mais après avoir plus que flirté avec la ligne rouge avec The Children of Liberty (d’ailleurs,  depuis qu’il est en prison, Benjamin Lockwood a totalement disparu du paysage alors que son personnage était central en début de saison…), voilà qu’il fait obstruction à une enquête journalistique pour sauver les miches de sa petite amie. Bon, à voir où cela mène au final… Et quid de la Supergirl russe, dont on ne voit que quelques images par-ci, par-là et dont on ne sait pas trop ce que cela va donner ? Surtout qu’une Supergirl russe utilisée comme seule arme de guerre, ce n’est pas vraiment original… Et va-t-on revoir Manchester Black ?

Heureusement, cet épisode a été sauvé par Nia et la force de ce personnage pas comme les autres. Supergirl entre dans l’histoire en introduisant la première super héroïne trans, interprétée par une actrice trans. J’ai aimé que cet épisode soit centré sur elle, sur l’acceptation de ses pouvoirs et sur ses relations pas forcément si simple que ça avec son entourage. Les scénaristes ont depuis le départ pris le temps de discuter avec l’actrice Nicole Maines et une scène particulièrement forte de l’épisode a été écrite en collaboration avec elle. Cette recherche d’authenticité est capitale pour représenter à l’écran des personnages qui le sont si peu et qui ont été si souvent caricaturés. Une démarche d’autant plus importante pour une série qui s’adresse à un public jeune.

Mais s’il vous plaît, cher.ère.s scénaristes, arrêtez un peu vos conneries pour tout le reste cette saison !!!!!!!

Bien sûr que la relation entre Alex et Kara ne peut plus être la même

I’m not happy at all !!!!!!!!!!!!!!

“I have faith that the love between two sisters will prevail in the end. I have to believe that” Pauvre Kara qui savait dès le départ que cela allait merder avec Alex

http://lesbianlenas.tumblr.com/post/182361945940/i-appreciate-your-support-but-this-isnt

Je vous vois les scénaristes essayer de nous faire croire que
vous n’avez pas fait
une si grosse connerie que ça

http://katimcgrath.tumblr.com/post/182362629953/im-not-sure-the-terminator-is-relaxing-but-okay

Nia <3

http://amunetblack.tumblr.com/post/182371254750/nicole-maines-as-nia-nal-in-supergirl-411

#RepresentationMatters

La force de cette scène #RepresentationMatters

https://nianalgifs.tumblr.com/post/182373379942

Arrow 7.11 : Past Sins

Je ne pensais vraiment pas écrire cela un jour, mais je prends beaucoup de plaisir à regarder cette saison d’Arrow et cet épisode ne fait pas exception à la règle.

Quoi de mieux que d’explorer les amitiés féminines de Felicity, Laurel (Earth Two) et Dinah ? Et je suis absolument ravie que les scénaristes aient dépassé l’affrontement Dinah/Laurel de la saison précédente. Cela fait tellement plaisir de voir des femmes s’apprécier, se soutenir, s’entraider, s’appuyer sur les capacités et expertise de chacune sans aucune jalousie ou arrière-pensée.

J’ai tellement kifé que Curtis manipule Diaz et voir la tête déconfite de ce perso aussi pénible que détestable, ça n’a pas de prix !

Et voir Oliver prendre pleinement ses responsabilités et y trouver de la sérénité, je dis oui !!!!!!

Bon en revanche, on est d’accord que la Ghost Initiative va partir en cacahuète…

Vive les amitiés féminines !!!!

http://supercanaries.tumblr.com/post/182421584076

http://katie-mcgraths.tumblr.com/post/182394713373

Laurel qui se montre vulnérable devant Felicity

http://nyssaalghl.tumblr.com/post/182409078321/you-havent-had-a-problem-talking-about-the

Et Felicity qui la soutient <3

http://katie-mcgraths.tumblr.com/post/182394405588

Cadeau bonus : et oui, c’est David Ramsey qui a réalisé cet épisode

The Flash 5.12 : Memorabilia

Après deux épisodes en demi-teinte, la série se recentre sur ce que je préfère dans The Flash : la famille, qu’elle soit de sang ou de cœur. L’intrigue était assez classique dans le genre super héros/SF : les personnages principaux transfèrent leurs consciences dans celle d’un autre personnage et bien sûr, rien ne se passe comme prévu et ils s’y retrouvent bloqués. Mais ce trope est toujours une bonne occasion de creuser les sentiments des personnages et de faire le point où ils en sont à l’instant T. Et cet épisode n’a pas fait exception à la règle.

J’aime toujours autant que le couple Iris/Bary ne génère plus aucun drama, mais soit une équipe où chacun et chacune se soutient mutuellement, se fait une absolue confiance et que cette relation les fasse avancer. Et oui Iris, il est temps que tu embrasses de nouveau ton rêve de journalisme ! J’aime également que la relation mère/fille entre Iris et Nora continue d’être explorée et de faire avancer ces deux personnages, car depuis le départ, The Flash explore les relations père/fils à travers plusieurs personnages, il était temps d’explorer les relation parent/enfant avec une perspective féminine. Et bien sûr, j’attends le moment où Iris et Barry vont découvrir la vérité sur la relation entre Nora et Eobard Thawne.

Et encore une fois, la réussite de cet épisode tient aussi à la quasi-absence de Cicada (je sais, je sais, objectivement, c’est aussi le problème de cette saison, mais je ne reviendrai pas dessus pour le moment). Et j’avoue que je ne m’attendais pas à ce que Grace soit aussi creepy, ce qui est finalement assez logique vu ce qu’elle a vécu et sa relation avec son oncle. Une direction intéressante.

Je me demande si la décision d’utiliser le remède anti-meta human sur Cicada va impliquer des questionnements éthiques au sein de Team Flash, notamment auprès de Caitlin, très attachée à mettre des conditions à l’utilisation de ce remède et de ne pas le transformer en arme. Wait and see.

Et j’aime voir Ralph prendre soin de Caitlin/Killer Frost et Cisco. Et oui, je shippe déjà Cisco et Kamilla (et super de diversifier encore une fois le cast !).

Et sinon, on en parle de la classe absolue de Tom Cavanagh sur des patins à glace ? (midinette un jour, midinette toujours).

Quoi de mieux que d’apprendre une bonne nouvelle
lors d’une soirée à la patinoire entre amis ?

http://amunetblack.tumblr.com/post/182425767855/requested-by-anonymous

Quoi de mieux qu’une soirée en famille à la patinoire ?

http://flashallens.tumblr.com/post/182415477918

Moment egotrip pour Barry

Don’t touch my man !!!!!

Barry qui croit entièrement en Iris et la soutient <3
(oui, Grant Gustin a toujours le tic de secouer la tête :p)

https://fyeahgrantgust.tumblr.com/post/182415597027

Mother/daughter Time

http://iriswestallenhuh.tumblr.com/post/182421714862

Pour le moment, ce n’est pas le grand amour entre Grace et the West-Allen Family

http://amunetblack.tumblr.com/post/182426728745/requested-by-anonymous

Crush is in the air

http://dailycisco.tumblr.com/post/182427094203/my-sister-hooked-me-up-here-forgot-to-mention


C’est tout pour cette semaine !

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *