Mon pseudo recap de l’Arrowverse en gifs – Semaine du 22 au 26 octobre

Et oui, chère lecteur, chère lectrice, j’ai décidé de faire revivre ce blog resté depuis bien trop longtemps en sommeil. Et pour tirer ce blog de son hibernation, j’avais besoin d’une monomanie obsessionnelle qui me permettrait de tenir sur la longueur. Et ça tombe bien, j’en ai une dans mon escarcelle, j’ai nommé l’Arrowverse !

Chaque semaine ou pas, en fonction de mes envies, je posterai un recap en gifs à ma sauce des épisodes de l’Arrowverse de la semaine en cours. Je ne ferai pas de résumés complets de chaque épisode, je ne parlerai sans doute pas d’Arrow à chaque fois (oui, elle reste la série de l’Arrowverse que j’aime le moins) et mes moments capturés en gifs dépendront essentiellement de ceux que je trouverai sur le Net (car tu ne pensais quand même pas que j’allais créer moi-même des gifs hein ?). Bref, des billets plaisir sans aucune contrainte !

Et bien sûr, spoilers everywhere !

C’est parti !

Continuer la lecture

Share

Dawson : la série adolescente de mes 18 ans

Aujourd’hui, cher lecteur, chère lectrice, est un jour particulier. Aujourd’hui, cher lecteur, chère lectrice, la série Dawson (Dawson’s Creek en VO) fête ses 20 ans. Pour les plus jeunes d’entre vous, cela n’évoque guère grand-chose, si ce n’est le mème de Dawson faisant la moue servi à toutes les sauces (la magie d’Internet, toussa, toussa). Mais pour nombre de sériephiles trentenaires, dont je fais partie pour quelques années encore (si, si), Dawson est une série fondamentale.

Continuer la lecture

Share

One Mississippi : faire le plein d’humanité

Je sais, cher lecteur, chère lectrice, publier deux billets à la suite en si peu de temps peut te sembler inquiétant. Mais rassure-toi, c’est avant tout une bonne nouvelle !

Et cette fois-ci, point d’hérésie, puisque j’écris sur une série, la série One Mississippi, création originale de la plateforme vidéo d’Amazon. Je te l’avoue cher lecteur, chère lectrice, j’aurais parfaitement pu passer totalement à côté de cette série, noyée dans l’offre abyssale des fictions télé américaines ou autres, diffusées sur les grandes chaînes, les chaînes du câble et les plateformes telles que Netflix, Amazon et Hulu. Mais vois-tu, cher lecteur, chère lectrice, je dispose d’un abonnement Prime chez Amazon, abonnement qui me donne droit d’office à l’offre vidéo. Et durant mes trois semaines de vacances cet été, ayant très peu de séries à suivre dans ma besace, je me suis dit qu’il serait temps de jeter un œil à l’offre vidéo d’Amazon. C’est ainsi que j’ai découvert la première saison de The Tick, série méta et à tendance parodique dans l’univers des super héros, avec des persos super attachants (donc, en clair, cher lecteur, cher lectrice, je te conseille de regarder cette première saison de The Tick). Et au hasard des affiches des séries proposées, voilà que celle de One Mississippi me tape dans l’œil, alors que je ne sais absolument pas de quoi ça parle, du format, des créateurs, du cast. Bref, je lance le pilot totalement à l’aveugle. Et je binge les six épisodes de la première saison (je sais, je sais, je déteste binger d’habitude, mais franchement, six épisodes d’une demi-heure, ça se binge très très bien. Et puis, j’ai su être raisonnable pour les six épisodes de la saison 2).

Continuer la lecture

Share

The Flash saison 3 : l’enfer est pavé de bonnes intentions

14361372_1153330944759207_5526400389032977391_o

Tu le sais sans doute déjà, cher lecteur, chère lectrice, l’année dernière, je suis totalement tombée sous le charme de The Flash et de ses personnages. J’ai plongé avec délice dans les deux premières saisons et j’étais totalement excitée à l’idée de me plonger avec tout autant de délice dans la troisième saison qui vient de se terminer aux États-Unis. Mais je ne vais pas te mentir, cher lecteur, chère lectrice, le bilan de cette troisième saison est plus que mitigé, voire plutôt négatif. Et crois-moi, j’en suis la première désolée. Je vais donc tâcher de revenir sur ce qui a pêché durant ces 23 nouveaux épisodes, mais aussi crier mon espoir pour la saison 4 (car oui, en bonne monomaniaque obsessionnelle, je ne perds jamais espoir).

Attention, spoilers everywhere.

Continuer la lecture

Share

13 Reasons Why : comment regarder un récit qui résonne autant avec soi ?

13ReasonsWhy [www.imagesplitter.net]

Je dois t’avouer une chose cher lecteur, chère lectrice : je me suis longtemps interrogée sur la façon d’écrire le billet que tu es en train de lire. Tout d’abord, j’ai pensé écrire un billet à chaud, à forte tendance analytique, mais sans vraiment de recul. Mais j’ai eu besoin de digérer cette minisérie de Netflix, adapté du roman éponyme, et j’ai commencé à lire de très bons papiers qui pointaient les faiblesses, voire danger d’un tel récit (je te recommande d’ailleurs chaudement le texte de ladyteruki). Du coup, je me suis dit qu’il n’était peut-être pas utile que j’écrive un billet, surtout que je risquais de ne pas réellement apporter grand-chose à l’analyse. Mais vois-tu, cher lecteur, chère lectrice, 13 Reasons Why m’a totalement bouleversée et comme peu de séries le font. 13 Reasons Why a résonné de manière très particulière avec mon histoire et son visionnage a à la fois été difficile et addictif. Alors plutôt que d’écrire une énième analyse sur cette série, je préfère te livrer un billet plus émotionnel.

Continuer la lecture

Share