J’ai les Mad Men dans la peau

Voilà un moment que je veux vous parler d’une série qui m’a époustouflée, j’ai nommé les magnifiques Mad Men. Aujourd’hui, c’est chose faite.

Cette série, cela fait plusieurs années que je me disais qu’il serait temps que je m’y mette : des critiques dithyrambiques, des récompenses en veux-tu, en voilà… Quelle était donc cette œuvre sublime ? Qui était ce Jon Hamm qui gagnait tous les Golden Globes du meilleur acteur à la place de Michael C Hall ?

L’été dernier, j’ai sauté le pas. Je ne m’en suis toujours pas remise.

Continuer la lecture de « J’ai les Mad Men dans la peau »

Share

À nous les petites anglaises !

Je sais, je sais, ce titre est on ne peut plus attendu et flirte avec les clichés les plus inavouables. Mais voilà, qu’il est bon parfois de se plonger avec volupté dans la pire des facilités !

Comme ce merveilleux titre le laisse entendre, cette semaine je vous parle de séries anglaises. Série anglaises que j’ai longtemps laissé de côté. Non pas par sectarisme envers les Britanniques (même si en fan de rugby qui se respecte, mon amour pour les Anglais est tout relatif), mais plutôt par méconnaissance. Car il faut bien le reconnaître, ce sont surtout les productions made in outre-Atlantique qui ont la cote.

Continuer la lecture de « À nous les petites anglaises ! »

Share

Ma déclaration d’amour à Six Feet Under

Cher lecteur, chère lectrice, aujourd’hui j’ai décidé de te parler d’une série qui a marqué ma vie de series addict. Cette série pas comme les autres, c’est Six Feet Under.

Et pourtant, je suis longtemps passée à côté de cette série dont j’avais entendu le plus grand bien. Faute d’abonnement, je ne l’ai vue ni sur Jimmy, ni sur Canal + et je l’ai également manquée lors de sa diffusion sur France 2 (à une heure très tardive et seules les 3 premières saisons ont été diffusées). Entretemps, j’ai plongé avec délice dans les abîmes de Dexter et j’ai littéralement craqué pour le talent de Michael C Hall, qui, comme par hasard, jouait dans Six Feet Under. Lorsque j’ai appris que France 4 rediffusait la série, je n’ai pas manqué le coche cette fois-ci et ce fut une révélation (non, je n’ai pas peur de m’enflammer le pistil !).

Continuer la lecture de « Ma déclaration d’amour à Six Feet Under »

Share

Mon adieu à la franchise Stargate

L’info est tombée hier, en cette froide soirée de décembre : Stargate Universe est annulée au bout de deux saisons. Et cette triste nouvelle sonne le glas de la franchise Stargate. Me voilà donc toute désœuvrée : la porte des étoiles se ferme et va prendre la poussière. Quand je pense que mon précédent article sonne désormais comme un hommage posthume.

Vous pensez que j’en fais trop ? Que ma tristesse frise le pathétique ? Peut-être bien, mais cette franchise a marqué ma vie de series addict durant plus de 10 ans et ce n’est pas rien. Alors oui, l’annulation d’une série peut sembler bien dérisoire, mais voilà, là maintenant, je pense surtout que je ne verrai plus mon cher Daniel Jackson, Jack O’Neill ne fera plus ses petites blagues, Teal’c arrêtera de froncer les sourcils…

Mais rassurez-vous, je vais très vite reprendre du poil de la bête !

Share

Fan absolue de Dexter : c’est grave docteur ?

S’il y a bien une série qui m’a fait l’effet d’un choc dès les premières scènes et qui me plonge irrémédiablement dans un abyssal état de manque à chaque fin de saison, c’est Dexter. Pour ceux qui oseraient ignorer de quoi parle Dexter, je vais vous faire un rapide résumé (mais autant vous dire qu’il va falloir vous mettre au niveau et très vite, car ce genre de lacune frise l’irresponsabilité. Enfin, pour cette fois, je vais faire preuve de mansuétude, mais prenez garde à ne pas vous y habituer).

Le jour, Dexter est un analyste de traces de sang sur les scènes de crime pour la police de Miami et, soyons réalistes, il est le meilleur.

Continuer la lecture de « Fan absolue de Dexter : c’est grave docteur ? »

Share