Killjoys, Dark Matter : deux séries de SF faites pour moi

killjoys05

Tu ne le sais peut-être pas, cher lecteur, chère lectrice, mais j’ai une tendresse toute particulière pour les séries de SF. Notamment, celles sans prétention qui suivent une équipe qui vit tout plein d’aventures dans l’univers, sur un vaisseau ou une planète.

Si tu es un(e) fidèle parmi les fidèles, tu connais mon amour pour toute la franchise Stargate et pour Sanctuary. Et pour Lost Girl (même si ce n’est plus une série fantastique que de SF, et du moins les première saisons, même si j’ia bien sûr regardé jusqu’à la fin).

Cela faisait un bon moment que je n’avais pas regardé de série de SF comme je les aime et lorsque Killjoys et Dark Matter ont été diffusées en 2015, j’étais totalement passée à côté. Mais à plusieurs reprises, j’ai vu passer des tweets sur Killjoys et ayant terminé le visionnage de plusieurs saisons, je me suis dit qu’il serait temps de me pencher sur son cas. Et alors que je partageais sur Twitter la joie de cette découverte, on m’a gentiment glissé de jeter un œil à Dark Matter. Morale de l’histoire ? Vive les réseaux sociaux !

Continuer la lecture de « Killjoys, Dark Matter : deux séries de SF faites pour moi »

Share

Abbie Mills et Ichabod Crane : le merveilleux duo signé Sleepy Hollow

sleepy-hollow-season-4Non, non, cher lecteur, chère lectrice, je ne suis pas tombée sur la tête, je t’écris bel et bien un billet sur Sleepy Hollow. Et pourtant, après une première saison absolument réjouissante, la saison 2 a été particulièrement ratée et la troisième saison, qui se termine cette semaine et qui sera peut-être la dernière, n’a pas réussi à redresser la barre. Mais alors, pourquoi lui consacrer un billet ? Pour une seule et bonne raison : le duo Abbie/Ichabod, au cœur de la série.

Continuer la lecture de « Abbie Mills et Ichabod Crane : le merveilleux duo signé Sleepy Hollow »

Share

Mon ode à Chloe Sullivan, beau personnage trop souvent ignoré

 

30867_800

 

Et oui, cher lecteur, chère lectrice, sur Series addict, so what ?, tout est possible, y compris une billet en mode déclaration d’amour à l’un des personnages de Smallville, série pour ados de la CW débutée en 2001 et terminée en 2011. J’ai déjà écrit un billet où j’assumais déjà ma tendresse pour la série, mais pourquoi écrire sur Chloe Sullivan en ce jour de mars 2016 ?

La réponse est on ne peut plus claire, cher lecteur, chère lectrice : je suis faible et j’assume. NRJ12, la chaîne adepte des rediffusions à répétition, rediffuse actuellement l’intégralité de Smallville. Et de la même manière que je suis totalement incapable de résister aux continuelles rediffusions de Stargate SG-1 sur cette même chaîne, je n’ai pas résisté très longtemps aux sirènes de la nostalgie. Car, de la même manière qu’avec Stargate, me replonger dans Smallville, c’est me replonger 15 ans en arrière.

Lorsque j’ai découvert Smallville pour la première fois, j’avais une vingtaine d’années et je poursuivais des études pour devenir journaliste. Rien d’étonnant alors si dès que mes yeux se sont posés sur Chloe Sullivan, l’identification a été totale et le coup de cœur indéfectible. Et du haut de mes 35 ans, je prends pleinement conscience de la force et de la modernité de ce personnage, et mon amour pour elle ne fait qu’augmenter. Et pourtant, lorsque j’ai écrit un billet sur mes héroïnes préférées, je l’avais oubliée.

Voilà pourquoi j’ai eu envie aujourd’hui d’écrire un billet sur Chloe Sullivan et de rendre justice à tout ce qu’elle m’a apporté et m’apporte toujours d’ailleurs.

Continuer la lecture de « Mon ode à Chloe Sullivan, beau personnage trop souvent ignoré »

Share

Cherif, je t’aime !

ob_31f999_cherif

Aujoud’hui, cher lecteur, chère lectrice, je t’écris au sujet d’une série qui m’enchante de plus en plus depuis trois saisons maintenant. Non, il ne s’agit pas d’une série anglaise, mais d’une série française bien de chez nous. J’ai nommé Cherif.

Cherif s’inscrit dans la tradition de la série policière du vendredi soir sur France2. Et vois-tu, cher lecteur, chère lectrice, j’ai été élevée aux séries policières du vendredi soir sur France2  : PJ, Central Nuit, Avocats et Associés… J’avoue, j’avais un peu lâché cette case ces dernières années mais lorsque j’ai entendu parler de Cherif, j’ai tout de suite été intéressée. Et bien sûr, le charme ravageur d’Abdelhafid Metalsi qui tient le rôle titre n’y est pas totalement étranger.

Continuer la lecture de « Cherif, je t’aime ! »

Share

Julia et Astiera qui discutent de The Abominable Bride

sherlock-bride

Et oui, cher lecteur, chère lectrice, le Special de Sherlock, The Abominable Bride, a été diffusé il y a 15 jours et toujours rien sur ce blog. Je t’imagine déjà te demandant avec angoisse si mon amour immodéré pour cette série aurait faibli. Sois rassuré(e) : cela n’arrivera jamais.

Si je t’ai fait attendre, cher lecteur, chère lectrice, c’est pour te faire une jolie surprise : un podcast en compagnie de la merveilleuse Julia des Showrunners ! Au menu : nos impressions, nos analyses, les scènes qui nous ont marquées, le point Benedict, l’atmosphère durant le tournage de certaines scènes… Bref, près d’une heure et demie de conversation que nous espérons intéressante. Nous espérons également, cher lecteur, chère lectrice, que tu prendras autant de plaisir à écouter ce podcast que nous en avons eu à l’enregistrer.

SPOILER ALERT : nous détaillons l’intrigue de l’épisode, donc si tu ne l’as pas vu avant de lancer le podcast, ce sera à tes risques et périls !

 

Julia sur Twitter : @_JuliaSteiner

Chaîne YouTube des Showrunners

Share