7 femmes, le destin de 7 insoumises à l’écriture chevillée au corps

Aujourd’hui, cher lecteur, chère lectrice, il ne va être nullement question de séries ou de l’une des monomanies obsessionnelles qui rythment ma vie de sériephile. Non, aujourd’hui, cher lecteur, chère lectrice, je vais t’écrire sur toute autre chose. Aujourd’hui, cher lecteur, chère lectrice, il sera question de littérature. Et de femmes.

Je dois bien l’avouer, ma culture littéraire n’est pas aussi fournie que je le souhaiterais et beaucoup de classiques m’ont échappé. Alors, lorsque j’attrape en cours de route le Grand entretien de France Inter avec Lydie Salvayre pour invitée pour son livre 7 femmes, c’est la totale découverte. Je l’entends parler avec passion de femmes au destin incroyable, et donc souvent tragique. Je bois ses paroles, je veux en savoir plus sur ces femmes dont je connais de loin l’œuvre ou dont j’entends le nom pour la première fois : Emily Brontë, Marina Tsvetaeva, Virginia Woolf, Colette, Sylvia Plath, Ingeborg Bachmann, Djuna Barnes. Le lendemain, le livre est commandé.

Continuer la lecture

Share