Mon année sérielle 2014 (Épisode 2/2)

Précédemment sur Series addict, so what ? : en cette période marronniesque où l’on tire le bilan de cette année 2014, je fais le point sur les séries et personnages qui ont marqué mon année. Deuxième (et dernière) partie de ce coup d’œil dans le rétro.

Continuer la lecture

Share

Ainsi soient-ils, une série française qui va dans le bon sens

Photo : François Rousseau

La semaine dernière a eu lieu la troisième édition du Festival Séries Mania au Forum des Images à Paris. Un rendez-vous d’une semaine où le sériephile curieux peut découvrir des productions sur grand écran, rencontrer des créateurs, des acteurs, assister à des tables rondes. En clair, un rendez-vous que je n’ai pas manqué.

Durant cette riche semaine, j’ai découvert les deux premiers épisodes d’Ainsi soient-ils, dernière production d’Arte qui arrivera sur nos petits écrans en octobre prochain. Au départ, le pitch semble bien austère : on suit le parcours de cinq jeunes hommes entrant au séminaire des Capucins afin de devenir prêtres. Un séminaire tenu par le père Fromenger (Jean-Luc Bideau), ancien prêtre-ouvrier et très progressiste, mais qui ne manque pas d’orgueil. Orgueil et idées progressistes qui le mènent souvent à l’affrontement avec monseigneur Roman (Michel Duchaussoy), cardinal de son état et qui a pour ambition d’être élu par les évêques à la tête de l’église de France.

Je te le dis tout net, cher lecteur, chère lectrice, la religion n’est pas vraiment mon terrain de prédilection comme je l’écrivais ici. C’est donc avec une certaine appréhension que j’ai jeté un œil dans cet univers, peu convaincue de réussir à m’y plonger. Mes craintes ont assez vite été balayées, laissant la place à une très agréable surprise.

Continuer la lecture

Share