Broadchurch, plongée intense dans l’âme humaine

Et oui, cher lecteur, chère lectrice, me voici enfin de retour par ici après de longues et interminables semaines d’attente.
Me voici donc de retour avec un billet sur Broadchurch. Une série anglaise. Une série anglaise avec David Tennant dans l’un des rôles titres. Et oui, cher lecteur, chère lectrice, malgré ces longues et interminables semaines d’attente, je suis restée la même.

Je ne peux pas ne pas faire un billet sur cette série qui m’a emportée dès les premières minutes. Une série tout simplement parfaite : l’écriture, signée Chris Chibnall, est un petit bijou d’intelligence et de subtilité, le casting est absolument parfait des rôles titres au moindre figurant, la mise en scène et la bande originale servent à merveille le propos et sa cohérence. Je ne suis pas la seule à avoir succombé au charme de Broadchurch : durant huit semaines, l’Angleterre a vibré avec elle. ITV1, chaîne sur laquelle elle état diffusée, peut se frotter les mains : des audiences record (9 millions en moyenne avec une explosion pour le dernier épisode), des critiques enflammées, un buzz sur Twitter chaque lundi soir. ITV1 se frotte d’ailleurs tellement les mains que dès la diffusion du dernier épisode, elle a annoncé qu’une deuxième saison allait voir le jour, alors que le projet devait être une minisérie. Cette nouvelle peut laisser perplexe. Chris Chibnall affirme avoir déjà une histoire, mais j’espère vraiment que l’appât de gain ne viendra pas gâcher toute l’affaire (syndrome Dexter).

Mais revenons-en au cœur de ce qui nous préoccupe.

Continuer la lecture de « Broadchurch, plongée intense dans l’âme humaine »

Share