Mon ode à Chloe Sullivan, beau personnage trop souvent ignoré

 

30867_800

 

Et oui, cher lecteur, chère lectrice, sur Series addict, so what ?, tout est possible, y compris une billet en mode déclaration d’amour à l’un des personnages de Smallville, série pour ados de la CW débutée en 2001 et terminée en 2011. J’ai déjà écrit un billet où j’assumais déjà ma tendresse pour la série, mais pourquoi écrire sur Chloe Sullivan en ce jour de mars 2016 ?

La réponse est on ne peut plus claire, cher lecteur, chère lectrice : je suis faible et j’assume. NRJ12, la chaîne adepte des rediffusions à répétition, rediffuse actuellement l’intégralité de Smallville. Et de la même manière que je suis totalement incapable de résister aux continuelles rediffusions de Stargate SG-1 sur cette même chaîne, je n’ai pas résisté très longtemps aux sirènes de la nostalgie. Car, de la même manière qu’avec Stargate, me replonger dans Smallville, c’est me replonger 15 ans en arrière.

Lorsque j’ai découvert Smallville pour la première fois, j’avais une vingtaine d’années et je poursuivais des études pour devenir journaliste. Rien d’étonnant alors si dès que mes yeux se sont posés sur Chloe Sullivan, l’identification a été totale et le coup de cœur indéfectible. Et du haut de mes 35 ans, je prends pleinement conscience de la force et de la modernité de ce personnage, et mon amour pour elle ne fait qu’augmenter. Et pourtant, lorsque j’ai écrit un billet sur mes héroïnes préférées, je l’avais oubliée.

Voilà pourquoi j’ai eu envie aujourd’hui d’écrire un billet sur Chloe Sullivan et de rendre justice à tout ce qu’elle m’a apporté et m’apporte toujours d’ailleurs.

Continuer la lecture de « Mon ode à Chloe Sullivan, beau personnage trop souvent ignoré »

Share