Mon année sérielle 2014 (Épisode 2/2)

Précédemment sur Series addict, so what ? : en cette période marronniesque où l’on tire le bilan de cette année 2014, je fais le point sur les séries et personnages qui ont marqué mon année. Deuxième (et dernière) partie de ce coup d’œil dans le rétro.

Lire la suite

Share

Le duo Sherlock/Watson, la belle réussite d’Elementary

Souviens-toi, cher lecteur, chère lectrice, il y a presque un an, je te parlais d’Elementary alors que le premier trailer était disponible. Et en bonne fan hystérique de Sherlock, j’étais assez sceptique sur ce projet. Comment ?Souviens-toi, cher lecteur, chère lectrice, il y a quelques mois, je te parlais d’Elementary alors que sa diffusion était sur le point de commencer sur CBS. Et en bonne fan hystérique de Sherlock, j’étais assez sceptique sur ce projet. Comment ? Les Américains osent copier ma série chouchoute ? Comment ? Comble de l’hérésie, les Américains ont fait de Watson une femme sous les traits de Lucy Liu ? Les images du trailers étaient plutôt sympathiques, mais la suspicion restait de mise et les craintes de voir se développer une tension sexuelle entre Sherlock et Watson toujours présente. Je t’avais promis, cher lecteur, chère lectrice, de revenir sur la série une fois que j’aurai vu quelques épisodes. 24 épisodes plus tard, le verdict est clair : j’ai aimé Elementary. J’ai aimé ce duo Sherlock/Waston.

Lire la suite

Share

Elementary ou comment tenter de dépasser son réflexe de fan intégriste

Cela fait déjà un petit moment que je souhaite écrire un billet sur Elementary, nouvelle série de CBS prévue pour la rentrée 2012. Comme son nom l’indique, cette série est une adaptation moderne de ce cher Sherlock Holmes. Et là, cher lecteur, chère lectrice, tu te dis, “il n’y aurait pas déjà ce cher Sherlock sur le créneau” ? Sache que tu as totalement raison de te poser cette question. Il y a quelque temps, CBS a approché les producteurs de Sherlock afin d’en obtenir les droits pour l’adapter. Steven Moffat et sa femme et productrice Sue Vertue, déjà échaudés par des adaptations plus ou moins réussies (en particulier leur sitcom Coupling) n’ont pas donné suite à la demande. Mais CBS a bien senti que le célèbre détective était une aubaine et a donc décidé de créer sa propre adaptation. Autant vous dire que la team Sherlock made in England n’a pas très bien pris la nouvelle et a tout de suite prévenu ses cousins américains : à la moindre similitude, c’est procès assuré ! Du coup, CBS a joué aux jeux des différences : l’action se passe à New York et surtout, John Watson est devenu Joan Watson, inerprétée par Lucy Liu.

Lire la suite

Share