SOS d’une series addict en détresse

Bande-son : marche funèbre de Frédéric Chopin

Cher lecteur, chère lectrice, l’heure est grave. Voilà trois semaines, soit 21 longs et pénibles jours, que j’ai posté ici mon dernier billet. Les heures, les jours, les semaines passent et les épisodes s’entassent dans mon disque dur sans que je puisse trouver le temps de les regarder. Les idées de billet et les arguments s’entrechoquent dans ma tête sans que je puisse trouver le temps de les coucher sur clavier.

Voici donc qu’aujourd’hui, je tente avec le peu de force qu’il me reste de raviver la flamme de ce blog en écrivant ce billet, lancé sur la toile comme une bouteille à la mer.

Je sais que le chemin sera long. Je sais que le chemin sera difficile. Je sais que la bataille est loin d’être gagnée. Mais rassure-toi, cher lecteur, chère lectrice, je ne m’avoue pas vaincue !

Dernière image : je disparais dans une abîme abyssale

Qui vient de dire : « elle en ferait pas un peu trop ? »

 

Share

Splitscreen, le podcast audio à ne pas louper ! (et oui, c’est un ordre)

Aujourd’hui, cher lecteur, chère lectrice, je vais une nouvelle fois digresser et ne pas te parler de séries, mais d’un podcast qui, comble de l’hérésie, parle cinéma, j’ai nommé le magnifique Splitscreen. Je sais que certains vont crier au scandale, une sériephile qui titre son blog Series addict, so what ? doit parler exclusivement de séries. C’est pas faux. J’ai plein d’idées de billets relatifs à des séries dans ma besace (et d’autres sujets hérétiques, si, si) mais voilà,  aujourd’hui, j’ai décidé de me faire plaisir et de faire découvrir cette pépite à ceux qui ne la connaîtraient pas encore.

Bref, revenons en à Splitscreen. Un podcast audio, comment ça marche ? Et bien, c’est une émission audio (je sais, cette révélation est assez époustouflante, prenez bien le temps de la digérer) qui est exclusivement disponible sur Internet et qui grâce à la magie d’Internet, trouve très vite sa place dans tout iTunes qui se respecte.

Derrière Splitscreen se cachent les voix d’Hervé (aka Dieu), Gilles (aka Spotifyman) et Olivier (aka Intheblix ou the wookie). Ces trois compères sont des fous de cinéma : effets spéciaux, technique, mise en scène, tout les passionne. Bien sûr, le premier argument pour vous convaincre de les écouter est de vous dire que ce sont des gars en or (enfin, ne le répétez pas trop, surtout au wookie qui va sûrement se la raconter et puis, ils ont quand même un défaut majeur, ils n’accrochent pas à l’univers Stargate, mais passons, la perfection n’existe pas…). Enfin, être quelqu’un de bien, ne signifie pas toujours être talentueux. Et bien figurez-vous qu’ils le sont les bougres !

Continuer la lecture de « Splitscreen, le podcast audio à ne pas louper ! (et oui, c’est un ordre) »

Share

X-Men First Class, le film de super héros que j’ai aimé

Je sais, je sais, ce billet peut laisser perplexe. Tout d’abord publier deux billets si rapprochés, cela ne m’était encore jamais arrivé (heu enfin, je crois…). Ensuite, oui, je sais qu’X-Men First Class est un film et que mon blog parle de série. Vous me prenez pour un quiche ou quoi ? Et puis, je n’ai pas à me justifier, la ligne éditoriale ne regarde que moi, sacrebleu. Mais comme j’ai un forte tendance à la psychorigidité chronique, je vais vous prouver que ce billet a toute sa place ici !

Continuer la lecture de « X-Men First Class, le film de super héros que j’ai aimé »

Share