Gloire au Midinette Powa !!!!

Et oui, cher lecteur, chère lectrice, aujourd’hui, j’ai eu envie d’écrire un tout petit billet comme ça en passant, petite pastille légère que je t’offre avec la plus grande joie ! Petite pastille légère que j’ai besoin d’écrire alors que depuis plusieurs jours, mon cerveau est en pleine ébullition pour terminer un billet fleuve que tu découvriras bien vite.

Aujourd’hui, cher lecteur, chère lectrice, je t’écris sur l’une de mes facettes que j’adore entretenir : mon Midinette Powa. Je sais, je sais, à plus de 30 ans, est-ce bien raisonnable de se laisser aller à un comportement digne de toute préado en pleine révolution hormonale ? Je sais, je sais, est-ce bien raisonnable de revendiquer d’être une midinette complètement hystérique en découvrant une nouvelle photo de mes chouchous d’amour, alors que je revendique tout autant mes convictions féministes ?

Lire la suite

Share

L’année 2013 de Series addict, so what ?

Et oui, chère lecteur, chère lectrice, voici un billet de saison. En cette fin d’année, les tops sont légion dans les journaux et sur la toile. Je me plie moi aussi au billet de fin d’année, mais point de top pour moi, car en bonne monomaniaque obsessionnelle, il ne serait guère fourni. Je te propose donc, cher lecteur, chère lectrice, de remonter le fil des billets que j’ai écrits ici même en 2013. Geronimo !!!!

Lire la suite

Share

Michael Kolhaas, fable qui sublime son héros

Et oui, cher lecteur, chère lectrice, voici en ce lieu un nouveau billet hérétique. Hérétique car je vais te parler d’un film, Michael Kalhaas. Mais enfin, pourquoi cette subite envie d’écrire sur un objet cinématographique ? Tout d’abord parce que le rôle titre est tenu par Mads Mikkelsen, objet de ma monomanie obsessionnelle du moment, après être tombée dans la marmite d’Hannibal. Mais surtout, surtout, car ce film propose une figure du héros magnifiée de la plus belle des façons.
Share