Michael Kolhaas, fable qui sublime son héros

Et oui, cher lecteur, chère lectrice, voici en ce lieu un nouveau billet hérétique. Hérétique car je vais te parler d’un film, Michael Kalhaas. Mais enfin, pourquoi cette subite envie d’écrire sur un objet cinématographique ? Tout d’abord parce que le rôle titre est tenu par Mads Mikkelsen, objet de ma monomanie obsessionnelle du moment, après être tombée dans la marmite d’Hannibal. Mais surtout, surtout, car ce film propose une figure du héros magnifiée de la plus belle des façons.
Share