Teen Wolf saison 3 : the Stiles Show au paradis du WTF

Teen-Wolf-Season-3-Stiles-Bloody

C’est sans honte aucune, cher lecteur, chère lectrice, que je t’écris une nouvelle fois sur Teen Wolf. Oui, une série pour ados avec des ados loups-garous et des cute guys qui passent une grande partie de leur temps à être torse nu.

Mais vois-tu, cher lecteur, chère lectrice, j’ai une profonde tendresse pour Teen Wolf. Et de la tendresse, il m’en aura fallu beaucoup en cette saison 3 qui est partie dans absolument tous les sens sans grande cohérence narrative. Mais les scénaristes ne sont pas que des chiens fous, ils ont surtout eu la très bonne idée d’exploiter au maximum le meilleur atout de la série : Stiles.

Attention, des spoilers se sont glissés dans la suite de ce texte. Continuer la lecture

Share

Consommez vos friandises sans modération !

Après mon dernier billet fleuve de la semaine dernière et avant mon prochain billet fleuve qui arrivera prochainement (le tout étant de quantifier avec précision le prochainement), je te propose cher lecteur, chère lectrice, un petit billet sans prétention pour te parler de ma tendresse pour les séries sans prétention.

Comme tu le sais, j’aime plus que tout les séries qui me transportent, qui résonnent en moi. Ce sont celles qui nourrissent mes monomanies obsessionnelles, dont je peux revoir encore et encore les épisodes sans jamais me lasser, sur lesquelles je peux écrire encore et encore sans jamais me lasser. Il y a aussi les séries qui m’intéressent, qui me font réfléchir, qui sont tout simplement bien faites et qui sont mes coups de cœur. Et puis, choyées dans mon p’tit cœur, il y a mes friandises.

Continuer la lecture

Share

Teen Wolf, mon crush de l’été

Cher lecteur, chère lectrice, nous voici au milieu de l’été et qui dit été, dit vacances, mer, farniente, mais aussi, pour les sériephiles, séries à découvrir. Cet été, j’ai donc décidé de me pencher sur le cas de Teen Wolf qui en est à sa deuxième saison (une troisième de 24 épisodes a déjà été commandée pour 2013). J’avais déjà entendu beaucoup de bien de cette série, mais beaucoup de préjugés m’avaient empêchée d’y jeter un œil. Premier problème : Teen Wolf est un teen show. Et voyez-vous, j’ai passé l’âge du teen show, des adolescents qui découvrent que leur corps n’est qu’un bouillon d’hormones, des lycées avec leurs longs couloirs, leurs casiers, leurs bals de promo, des jeunes filles toutes mignonnes avec des brushings parfaits et des bouclettes parfaitement bouclées, des éphèbes qui se mettent torse nu à la moindre occasion (bon ok, ce n’est peut-être pas un si grand handicap). Deuxième problème : la série est diffusée sur MTV et dans mon esprit borné, MTV se résume à des clips et des émissions de télé-réalité poubelles. Mais voilà, la série était au menu du Season One enregistré en public lors du 4e Comic Con (interview de Tyler Hoechlin, l’un des acteurs, à partir de la 22e minute de l’émission). En grande professionnelle, je me devais d’en voir quelques épisodes pour pouvoir m’en faire une idée. Contre toute attente, cette découverte fut loin d’être ennuyeuse, ce fut même un coup de cœur !

Teen Wolf raconte l’histoire de Scott (Tyler Posey), toujours accompagné de son meilleur ami Stiles (Dylan O’Brian), qui lors de l’une de leurs virées nocturnes interdites croise un loup-garou dont la morsure change son destin. Les soucis ne venant jamais seuls, le jeune garçon tombe amoureux de la petite nouvelle, Allison (Crystal Reed), dont le père (JR Bourne, l’attachant Martouf dans Stargate SG-1) est spécialisé dans la chasse des… loups-garous. Les soucis ne venant décidément jamais seuls, Scott doit gérer sa nouvelle condition sous le regard pas vraiment bienveillant de Derek (Tyler Hoechlin), loup-garou de son état, qui prend le gamin sous ses griffes. Les soucis ayant vraiment décidé de ne jamais venir seuls, Scott est l’objet de toutes les attentions du chef de meute responsable de son état, qui tue avec toute la sauvagerie dont un chef de meute est capable et qui n’a qu’une idée en tête : faire de Scott son nouveau fidèle louveteau.

SPOILER ALERT : pour celles et ceux qui n’auraient pas vu la saison 1 et qui ne veulent absolument rien savoir, ce qui suit risque de vous spoiler. Vous voici prévenu(e)s.

Continuer la lecture

Share